Publié par SPORT365

MIAMI_JAMES_040412.jpg

Grâce à un excellent LeBron James, auteur de 41 points (son record cette saison), Miami s'est imposé mardi contre les Philadelphia 76ers (99-93) et décroche son billet pour les play-offs. A l'Ouest, Tony Parker et les San Antonio Spurs ont pulvérisé les Cleveland Cavaliers (125-90) et décrochent leur huitième succès consécutif. Sans Dwight Howard, Orlando a concédé sa quatrième défaite de rang face aux Detroit Pistons (102-95).

Le Heat en play-offs 
Et de trois. Après les Chicago Bulls et Oklahoma City Thunder, Miami est la troisième équipe à valider son billet pour les play-offs après son succès mardi soir face aux Philadelphia 76ers (99-93). En l’absence de Dwyane Wade, blessé au genou gauche, le Heat s’en est remis à LeBron James pour décrocher son 38eme succès de la saison, son 11eme de rangs face à Philly. Longtemps muselé par Andre Iguodala, « The Choser One » a profité de la sortie de son adversaire du jour, victime d’un coup au visage au milieu du troisième quart temps, pour marquer 21 de ses 41 points, son record de la saison. Auteur notamment de 14 points consécutifs dans le dernier quart, l’ailier du Heat a permis de maintenir les coéquipiers d’Evan Turner (26 points) à bonne distance et de s’offrir une fin de match sereine. Incorporé dans le cinq majeur du Heat, Ronny Turiaf a fait le boulot (6 pts, 6 rbds).

Huitième victoire pour San Antonio Spurs

Les play-offs se rapprochent aussi pour les Spurs. Les Texans ont en effet décroché un huitième succès consécutif, mardi soir sur le parquet des Cleveland Caveliers (125-90). Une victoire plus que tranquille puisque San Antonio menait déjà de 22 points à la pause. Malgré le retour du rookie Kyrie Irving (13 pts), les Cavs n’ont pas encore réussi à endiguer leur série de défaites qui se chiffrent désormais à huit (avec un écart moyen de 22,3 points !). Face à une équipe qui semble attendre avec impatience la fin de saison, le coach des Spurs, Greg Popovich, a pu faire souffler ses cadres au moment où son équipe entame une série de 16 matchs en 23 jours d’ici la fin de la saison régulière. Alors que Manu Ginobili était remplaçant et n’a joué que 18 minutes (7 pts, 6 rbds, 6 pds), Tim Duncan (7 pts, 8 rbds) et Tony Parker (19 pts, 3 rbds, 5 pds) n’ont joué que 23 minutes chacun. L’occasion pour les habituels remplaçants de se montrer. A l’image de Daniel Green. Coupé par les Cavaliers cet été, l’arrière des Spurs, auteur de 40 points en 20 matchs la saison dernière avec Cleveland, termine la rencontre avec 19 points.

New York et Orlando au tapis

Sans Dwight Howard, Orlando est une équipe ordinaire. Si l’on rajoute les blessures de Jameer Nelson et Ryan Anderson, les Floridiens n’ont plus grand-chose de « Magic ». Au point de subir sa quatrième défaite consécutive face aux Detroit Pistons. Malgré les 31 points de Glen Davis (record en carrière), le Magic a subi la loi des coéquipiers de Greg Monroe (22 pts, 11 rbds), notamment dans la raquette (30 rebonds contre 56). Une mauvaise passe passagère pour Orlando qui ne devrait cependant pas trembler pour sa qualification… contrairement aux Knicks. La franchise new yorkaise a concédé une invraisemblable défaite sur le parquet des Indiana Pacers. En tête de 17 points à l’entame du dernier quart temps grâce notamment aux 39 points de Carmelo Anthony, les hommes de Mike Woodson ont explosé dans le money-time. Emmené par un énorme Danny Granger, auteur de 14 de ses 27 points dans le dernier quart, les Pacers ont infligé un cinglant  40-17 lors des 12 dernières minutes. Les New York Knicks se retrouvent sous la menace des Milwaukee Bucks qu’ils retrouveront après avoir affronté Orlando et Chicago…



 

Les autres matchs de la soirée

- Les Lakers ont une nouvelle fois pu compter sur Kobe Bryant pour s’imposer face à New Jersey. Sous pression grâce à une belle fin de match de Deron Williams (20 pts), « Black Mamba » a sécurisé la victoire des Californiens grâce à un tir à trois points marqués à 7 secondes du buzzer.  (91-87)

- Avec cinq joueurs à 15 points ou plus, les Phoenix Suns ont offert une leçon de collectif aux Sacramento Kings (109-100) qui s’inclinent pour la 35eme fois cette saison malgré les 41 points et 12 rebonds de DeMarcus Cousins. Les coéquipiers de Steve Nash (18 pts, 12 pds) restent quant à eux toujours en course pour les play-offs.

- Dans les deux derniers matchs de la soirée, la logique a été respectée avec les succès des Memphis Grizzlies face aux Golden State Warriors (98-94) et des Toronto Raptors face aux apathiques Charlotte Bobcats (92-87)

NBA / SAISON REGULIERE
Mardi 03 avril 2012

Cleveland Cavaliers - San Antonio Spurs : 90-125
>>> Stats de Tony Parker (SAS) : 23 minutes de jeu, 19 points, 3 rebonds, 5 passes décisives, 1 interception, 1 perte de balle
>>> Stats de Boris Diaw (SAS) : 25 minutes de jeu, 6 points, 6 rebonds, 9 passes décisives, 2 fautes, 1 interception, 1 perte de balle

Miami Heat - Philadelphia 76ers : 99-93
>>> Stats de Ronny Turiaf (MIA) : 22 minutes de jeu, 6 points, 6 rebonds, 1 faute

L.A. Lakers - New Jersey Nets : 91-87
>>> Stats de Johan Petro (NJN) : 21 minutes de jeu, 6 rebonds, 1 passe décisive

Indiana Pacers - New York Knicks : 112-104
Toronto Raptors - Charlotte Bobcats : 92-87
Detroit Pistons - Orlando Magic : 102-95
Memphis Grizzlies
 - Golden State Warriors : 98-94
Sacramento Kings - Phoenix Suns : 100-109

 

Commenter cet article