Publié par BASKET USA

68962840.jpgDallas arrivait lancé pour la réception des Lakers, les Mavs d’un Nowitzki retrouvé venaient effectivement de remporter 4 matches d’affilée. Mais les coéquipiers du duo Gasol – Bryant, auteur de 57 points à eux deux, n’en ont eu cure.

Ils infligent une troisième défaite en autant de confrontations aux champions en titre (109-93). Ramon Sessions a confirmé que sa vitesse serait précieuse pour les semaines à venir. 

Un second quart catastrophique

Avec Beaubois et Mahinmi toujours bien calés dans le cinq de départ, Mavs tiennent tête aux Lakers durant le premier quart (29-27) avec notamment une belle passe de relance pour Roddy qui se paye un petit dunk arrière. A vrai dire, ce sera la seule action d’éclat du français qui n’avait visiblement pas les yeux en face des trous (3/12 aux tirs).

Les Lakers reprennent le second quart par le bon bout, et à l’opposé, les Mavs sont lancés en plein trou noir. 5 tirs réussis sur 20 tentés, 17 rebonds contre 6, un 24-6 dont 4 trois points dont deux par Matt Barnes (11 point, 9 rebonds) : voilà l’éclat sanglant reçu par Dallas des mains angelinas.

Le duo majeur des Lakers

Et comme dans le même temps, les deux stars de LA retrouvent leur niveau de jeu optimal : 30 points pour Kobe Bryant dont un énorme alley oop renversé, avec la faute en prime de Jason Kidd ; et 27 points pour un Gasol qui ne gâche pas les munitions (13/16 aux tirs), les Lakers pointent logiquement devant au score à la pause (57-44).

Les champions tentent bien un retour dans le troisième quart, avec une réussite retrouvée (6/8 à trois points), ils remportent la période (28-23) mais c’est loin d’être suffisant pour inquiéter des Lakers en mode domination, comme sur ce dunk puissant de Bynum en contre-attaque.

Bonne session de Ramon

Pour ses retrouvailles avec ses anciens coéquipiers, Lamar Odom (1 point à 0/3 aux tirs en 24 minutes) symbolise toute la difficulté éprouvée par les Mavs dans cette partie. Incapable de développer un jeu offensif constant, les coéquipiers de Nowitzki (26 points, 10 rebonds) doivent baisser pavillon (109-93).

L’échange pour obtenir Ramon Sessions paye en tous cas déjà ses dividendes pour Mike Brown, puisque son meneur remplaçant s’est fendu de 17 points à 7/8 aux tirs, plus 9 passes et 5 rebonds en 29 minutes, de quoi satisfaire coach et coéquipiers à l’unisson.

Commenter cet article