Publié par SPORT24.COM

Indiana-prend-les-devants_sport_home_alaune.jpgAucunement inquiété par Utah (114-84), San Antonio a fait le break dans sa série. Indiana a pour sa part pris les devants en s’imposant à Orlando alors que Memphis a égalisé contre les Clippers.

San Antonio - Utah 114-83
Les Spurs ont dignement fêté le titre de coach of the year acquis par Gregg Popovich en lui offrant une victoire aisée contre Utah. De match il n’y eut pas vraiment tant San Antonio a été supérieur dans presque tous les compartiments du jeu. 57,3% d’adresse au tir (contre 34%), 28 assists à 16, 7 joueurs à 10 points et plus contre… seulement deux titulaires du Jazz bloqué à ce modeste niveau, les joueurs de Salt Lake City n’ont réellement rien pu faire. Derrière pendant tout le match (28-17, 53-28 puis 87-53), le Jazz n’a même pas fait illusion. Le 20-0 infligé dès le début du… 2e quart-temps, avec 7 minutes sans un seul panier pour les visiteurs, signifiait déjà la fin du suspense ! Popovich n’avait alors plus qu’à faire tourner, comme à son habitude désormais. L’occasion pour DeJuan Blair (10 pts-7 rbds) et Gary Neal (11 pts) de prendre le relais de Tony Parker (18 pts-9 pds) and Co. «Je ne peux pas vraiment expliquer ce qu’il s’est passé. Comme en fait je ne pouvais déjà pas l’expliquer lors du Game 1 (Ndlr : 91-106)», commentait quelque peu abasourdi Paul Millsap (9 pts-5 rbds).

 

Orlando - Indiana 74-97 
Que le succès initial acquis à la surprise générale par Orlando dans le Game 1 de la série semble désormais bien loin ! Indiana a en effet confirmé la nuit dernière qu’il était supérieur à son rival en obtenant la victoire en Floride (74-97), succès qui lui permet de passer devant dans la série (2-1). Danny Granger (26 pts-9 rbds), mais aussi Roy Hibbert (18 pts-10 rbds) et George Hill (15 pts) ont fait le travail offensivement, alors que le Magic a pour la deuxième fois consécutive était maintenu sous les 80 points (78 lors du match précédent). L’écart est même monté un temps à +29 pour les Pacers dans le 4e quart-temps ! Le travail imposé par coach Vogel ces derniers jours a donc nettement payé, seul Glen Davis (22 pts, 10/18) trouvant la solution dans la défense d’Indianapolis. «Avoir perdu le premier match nous a vraiment réveillé, commentait Danny Granger. On a montré à Orlando de quoi on était capable. C’est comme cela que l’on doit jouer dans cette série. On a vraiment bien défendu


The Rivalry in Memphis heats up in tonight's... par NBA

 

Memphis - L.A. Clippers 108-98
Si les deux premiers matches de la nuit ont confirmé la domination des favoris, celui entre Memphis et les Clippers a garanti qu’il s’agissait probablement de la série la plus ouverte et la plus indécise. Après le succès préalable des Clippers, les Grizzlies ont réagi en l’emportant dans leur salle (108-98). Un succès construit grâce au travail de Rudy Gay (21 pts), Mike Conley (19 pts) et O.J. Mayo (20 pts). Pourtant adroits au shoot (56,7%), les Clippers ont déjoué au rebond (28 à 37) et ont surtout perdu 20 ballons qui ont offert 25 points aux joueurs du Tennessee ! Nettement devant dans le Game 1 (+27) avant de s’effondrer en fin de match, les partenaires de Tony Allen (10 pts-5 rbds) n’ont cette fois pas commis la même erreur lorsqu’ils ont mené 97-84 à 3’52 de la fin. Au final, un succès 108-98 qui relance Memphis dans la course (1-1) et promet surtout un affrontement sans merci jusqu’à la fin. Prochain duel annoncé entre les deux équipes, samedi à Los Angeles.

 

Résultats de la nuit : 
San Antonio - Utah 114-83 (San Antonio mène la série 2-0)
Orlando - Indiana 74-97 (Indiana mène la série 2-1)
Memphis - L.A. Clippers 105-98 (les deux équipes à égalité dans la série)

Commenter cet article