Publié par SPORT24.COM

la-sp-lakers-thunder-game-3-photos-007.jpeg

Les Lakers ont affiché une réussite diabolique aux lancers-francs pour arracher la victoire face au Thunder la nuit dernière, à Los Angeles (96-94). Les Celtics ont quant à eux perdu pied en deuxième période, emportés par la fougue des jeunes 76ers (92-83).

Philadelphie-Boston : 92-83 
Boston avait les cartes en mains pour mener 3-1 dans la série et préparer tranquillement les Finales de la Conférence Est la nuit dernière, à Philadelphie… Sauf qu’au final, les Sixers ont égalisé à deux victoires partout (92-83). Ils sont d’ailleurs assurés de revenir à Philly pour un match 6. Monstrueux depuis le début des Play-offs, Kevin Garnett n’était pas dans un grand soir (9 pts, 3/12, 11 rbs). Paul Pierce (24 pts) prenait le relais en début de partie, malgré ses blessures, et les Cs, souverains, comptaient 15 points d’avance à la mi-temps (31-46 MT). Ils étaient même à +18 au début du troisième quart-temps (31-49), mais la deuxième période était tout à l’avantage des 76ers, emmenés par Evan Turner (16 pts) et autre Lou Williams (15 pts).

«Ils sont revenus en jouant beaucoup plus physique après la mi-temps, analyse Doc Rivers, en conférence de presse. Nous avons tenté de contrer cela au lieu de jouer au basket. Je crois qu’on a tout simplement perdu notre sang-froid et après, on a jamais pu retrouver le niveau qu’on affichait en première période.» Rajon Rondo (15 pts, 15 pds) égalisait à 83-83 avec 1’38 à jouer, mais Andre Iguodala (16 pts) et compagnie scoraient 9 points sans réponse dans le temps restant pour faire la décision (92-83 score final). «On a vraiment perdu notre calme, poursuit Rivers. Je pense que c’est ma faute parce que le coach doit toujours être capable de faire quelque chose pour remettre ses joueurs dans le rythme.» Match 6 lundi, à Boston. 

L.A. Lakers-Oklahoma City : 96-94

Jamais une équipe NBA ne s’est relevée après avoir perdu ses trois premiers matches dans une série de Play-offs. Jamais. Autant dire que les Lakers avaient la pression au coup d’envoi de leur partie contre OKC la nuit dernière, eux qui étaient menés 0-2… Surtout que le Thunder n’avait pas encore perdu une seule fois depuis la fin de la saison régulière. Ils ont toutefois répondu présent et sont revenus à 2-1 dans la série (96-94). La statistique du match ? 41/42, comme l’adresse de l’équipe de Los Angeles aux lancers-francs. Gêné par les fautes en premières mi-temps, Kobe Bryant (36 pts) a rentré l’intégralité de ses 18 tentatives depuis la ligne de réparation, dont 6 dans les 70 dernières secondes de jeu. Metta World Peace (10 pts) a lui aussi rentré deux lancers importants dans le money-time, mais il s’est «distingué» par un vilain coup sur Russell Westbrook dans le deuxième quart-temps. Cette adresse folle aux lancers-francs n’aurait toutefois servi à rien si Kevin Durant (31 pts) avait converti son shoot à trois points à une poignée de secondes du buzzer... A noter que Westbrook et James Harden ont inscrit 21 points chacun. Les big men de L.A. se sont en outre plutôt bien comportés, avec 15 points-11 rebonds pour Andrew Bynum et 12 points-11 rebonds de Pau Gasol. Le match 4 aura lieu dès la nuit prochaine, toujours sur les planches du Staples Center de Los Angeles.   

Résultats de la nuit : 

Philadelphie-Boston 92-83 (égalité 2-2)
L.A. Lakers-Oklahoma City 96-94 (OKC (mène 2-1)

Commenter cet article