Publié par SPORT24.COM

Les-Spurs-deroulent-le-Heat-coule_full_diapos_large.jpgSi les Spurs ont fait le break face aux Clippers (105-88), avec un tandem Tony Parker-Boris Diaw au top, le Heat inquiète après sa lourde défaite dans l’Indiana (94-75).

Indiana-Miami : 94-75
Ça va mal à Miami… Si le Heat a fait illusion en première mi-temps (43-43 MT), les Pacers ont fait la différence dans le troisième quart-temps (26-12), avec un 17-3 dévastateur, pour finalement l’emporter de 19 points (94-75). Un score qui reflète fidèlement la domination des joueurs du président Larry Bird, qui a par ailleurs reçu son trophée du meilleur dirigeant de l’année avant la rencontre. Roy Hibbert (19 pts, 18 rbs, 5 co) a régné en maître sur la raquette et Indiana a outrageusement dominé la bataille du rebond (52-36). 20 points pour George Hill, 17 de Danny Granger. Côté floridien, LeBron James a fait marcher la respiration artificielle en première période avec 16 points, mais il sombrait avec le reste de ses coéquipiers après le break (22 pts, 10/22). Mario Chalmers a terminé meilleur marqueur du match avec 25 points.

Dwyane Wade ? Il n’a inscrit que 5 points, à 2 sur 13 aux shoots. Evidemment trop peu, surtout en l’absence de Chris Bosh sur blessure. «Il est évident qu’il n’était pas lui-même», reconnait LBJ en conférence de presse. L’hypothèse d’une blessure n’est pas à écarter pour «Flash», qui s’est en outre assez violemment accroché avec Erik Spoelstra durant un temps-mort dans le troisième quart-temps. Un incident que le joueur a refusé de commenter et dont son coach a tenté de minimiser l’importance. A noter que l’improbable Dexter Pittman a débuté dans le cinq majeur de Miami aux côté de Chalmers, Wade, James et Shane Battier. Ronny Turiaf a néanmoins aligné 5 points et 8 rebonds en sortie de banc. Le match 4 aura lieu dimanche, toujours à la Bankers Life Fieldhouse. En attendant, Indiana mène 2-1.   

San Antonio-L.A. Clippers

«Les Clippers vont peut-être mieux jouer jeudi (la nuit passée), mais nous aussi on peut élever notre niveau de jeu. On ne doit pas leur donner d’espoir», annonçait Tony Parker avant le Game 2. Qu’il se rassure, les Angelinos n’en ont déjà plus beaucoup… Visiblement freinés par les blessures de leurs deux stars, Blake Griffin (genou) et Chris Paul (hanche), ils ont pris l’eau sur les planches du AT&T Center (105-88) et San Antonio mène 2-0 avant les matches 3 et 4 prévus samedi et dimanche prochains, au Staples Center. TP, qui fêtait son 30e anniversaire, a marqué 22 points et Boris Diaw, 16. La French Connexion tourne donc à plein régime ! Tim Duncan a quant à lui inscrit 14 de ses 18 points lors de la première mi-temps.

Une mi-temps qui démarrait parfaitement pour les Spurs, qui menaient déjà de 15 points dans le premier quart (27-12). Il n’y avait néanmoins que 4 points d’écart à la pause (46-42 MT). Les hommes de Gregg Popovich reprenaient finalement le large lors du troisième quart (65-49) et n’étaient plus vraiment inquiétés par la suite (105-88). 20 points et 1 rebond pour Blake Griffin. 10 points, 5 passes et 8 pertes de balles pour Chris Paul, qui n’est que l’ombre de lui-même dans cette série. «Les blessures ne sont pas une excuse, clame CP3. Je dois mieux jouer.» Avec un back-to-back à suivre le week-end prochain, sur les planches de Los Angeles, Chris Paul et consorts n’auront toutefois que peu de temps pour panser leurs plaies…

Résultats de la nuit : 
Indiana-Miami 94-75 (Indiana mène 2-1)
San Antonio-L.A. Clippers 105-88 (SA mène 2-1)

Commenter cet article